Reflecto – Untitled Goose Game | Un subtil humour transgressif [S00E02]

par Reblys

Si vous êtes nouveau ici, ou que vous n’avez jamais regardé un épisode de Reflecto, je vous invite à vous rendre ici avant toute chose, pour que j’aie le plaisir de vous présenter l’émission !

Avant toute chose, il me faut préciser que cet épisode a été réalisé à partir d’une clé Switch du jeu, fournie par Just for games, le distributeur du jeu en France

Untitled Goose Game m’intriguait depuis un moment, beaucoup de monde en ayant loué les mérites depuis sa sortie l’an dernier. La sortie du jeu au format physique le 29 septembre dernier sur PS4 et Switch m’a donné l’occasion d’enfin me plonger dans les aventures de l’oie la plus connue du monde du jeu vidéo.

Et là, surprise : Mes sensations sur le jeu ont été très différentes de celles auxquelles je m’attendais. Ce qui m’a donné envie d’aller faire quelques recherches sur les origines de l’humour très particulier utilisé dans Untitled Goose Game

Bon visionnage à tous, et à très vite dans les commentaires (ici ou sur Youtube) !

5 commentaires
0

5 commentaires

Ju' 13 octobre 2020 - 11 h 51 min

Hey Hey Hey ! Bonjour Clément,
J’avais déjà eu l’occasion de parler avec le p’tit frère Benji, de l’aisance déconcertante que tu pouvais avoir au micro, cela se remarquait sur les podcasts de la chaine du site, mais antérieurement sur ta chaîne de ShinyHunting. Sache que c’est avec un immense plaisir que je constate que cette assurance ne s’est pas perdue en cours de route et que c’est toujours aussi fluide et agréable de t’écouter. (je m’essuie la bouche et je poursuis le commentaire)
J’avais eu l’occasion de voir passer de nombreuses fois la jaquette du jeu sur les réseaux sociaux sans pour autant m’y intéresser ou comprendre pourquoi elle revenait si souvent sur mon fil d’actualité. Je pensais même naïvement qu’il s’agissait d’un jeu autour du code de la route avec le panneau que l’on voit sur la boite, c’est dire le peu d’intérêt que je portais à cet œuvre, en fin de compte, je me suis une nouvelle fois tromper (c’est fou parce qu’en lisant les différents articles que vous pouvez proposer sur certains blogs de rédacteurs de PodCulture ou sur le site même, je me rends compte que si je m’ouvrais plus à ce qui m’entoure et pas seulement sur le thème du jeu vidéo, je pourrais avoir de merveilleuses surprises.) En t’écoutant je regardais les séquences de jeu et le côté loufoque de cette oie m’a fait sourire, je partage ton avis concernant Octodad, le ridicule et la limite de l’absurdité continuellement repoussé est ce qui m’a le plus plu dans ce jeu, et dans untilted goose game, je pense que ça ne sera pas le cas. Il a néanmoins le mérite d’être original et de casser les codes des jeux actuels.
Merci de me l’avoir fait découvrir du coup, j’espère pouvoir me procurer vite TLOU II pour pouvoir découvrir ton premier podcast sur ce site. Au plaisir de te lire ou de t’écouter, à la prochaine !
Ju’.

Répondre
Reblys 13 octobre 2020 - 20 h 27 min

Merci beaucoup ! Je suis vraiment ravi que ça t’ait plu. Tout ce que tu dis là m’encourage beaucoup à continuer, et à produire des vidéos toujours plus intéressantes 😀

Répondre
Ju' 13 octobre 2020 - 11 h 52 min

PS : Vive Légoshi

Répondre
Reblys 13 octobre 2020 - 20 h 27 min

Évidemment, le meilleur d’entre nous

Répondre
F-de-Lo 20 octobre 2020 - 11 h 48 min

Bravo, Clément, pour cette nouvelle vidéo. Je pense que tu as trouvé un bon équilibre entre le “test” et l’analyse, qu’il s’agisse de faire un parallèle avec un autre jeu, ou encore de proposer une réflexion (très intéressante) sur l’humour. Je ne m’attendais pas à une vidéo aussi “sérieuse” pour un tel jeu, mais ça n’en reste pas moins une bonne performance de ta part. Au plaisir de découvrir la prochaine vidéo !

Répondre

Entrez votre commentaire

Ces articles peuvent vous intéresser